Lorsque le monde en avait le plus besoin

Les livraisons non traditionnelles de vaccins assurées par UPS comblent un vide important.

Un employé d’UPS Healthcare qui prépare une livraison de vaccins contre le COVID-19 en respectant la chaîne du froid.

Tony Mazzella, employé d’UPS, l’a vu et en a fait l’expérience.

L’île de Manhattan presque vide. Des gens enfermés chez eux, des entreprises vidées de leurs employés, Times Square complètement vide. La ville qui ne dort jamais semblait plongée dans un profond et sinistre sommeil.

La ville universitaire d’Ann Arbor était également très calme et Reggie Byron a également ressenti la différence. Le campus vide de l’Université du Michigan, où les 45 000 étudiants remplissent généralement les rues, s’était vidé. Reggie a poursuivi ses livraisons de colis de soins critiques à l’hôpital de l'University of Michigan durant les premiers mois, mais plus rien n’était comme avant.

Ce que Tony et Reggie ne savaient pas, et ne pouvaient pas savoir, c’était qu’il se passait des choses en coulisses. Des choses en préparation depuis des mois, qui ont rendu possible les premières livraisons de vaccins de cette semaine.

Comment tout a commencé

Wes Wheeler, Président d’UPS Healthcare, se souvient de ces premiers jours. « Nous avons commencé à tout organiser en avril, lorsque nous nous sommes impliqués dans les essais cliniques (des vaccins »), explique Wes. « Cela nous a donné une idée de la manière dont ces vaccins seraient fabriqués et transportés, ainsi que des subtilités nécessaires concernant les températures et les sites de fabrication. »

Le processus n’avait rien de simple. L’équipe a développé des dizaines de milliers de scénarios de modes de distribution pour s’assurer que le réseau mondial d’UPS avait la capacité nécessaire de gérer le volume.

Wes ajoute que lorsqu’UPS Healthcare a été créée il y a un peu plus d’un an, l’intention n’était pas de gérer la logistique d’une pandémie mondiale. Mais le destin en a décidé autrement.

Au début de la pandémie, UPS a été reconnue comme faisant partie de l’infrastructure critique du pays et l’entreprise a comblé le vide causé par la fermeture des installations de vente au détail. Les volumes ont augmenté en flèche. UPS n’avait jamais été aussi essentielle à l’économie mondiale.

Néanmoins, les préparatifs étaient enclenchés et devaient servir à rôle encore plus important. Invitée à participer à l’organisation de l’Opération Warp Speed, UPS a participé à l’élaboration des scénarios logistiques alors que les partenariats publics/privés s’efforçaient de développer et de tester des vaccins efficaces contre le COVID-19.

Sur le terrain

Ce dont Tony Mazzella était sûr, c’est que les gens souffraient.

« Il y a six mois, cette ville était une ville fantôme », indique-t-il. « C’était difficile pour tout le monde. »

Le printemps a laissé place à l’été, puis à l’automne, alors que les essais sur les vaccins menaient une course contre la montre afin d’en évaluer la sécurité et l’efficacité, et UPS était là et prenait des notes à chaque étape du processus. Continuant à peaufiner un plan qui pourrait livrer les doses depuis un site de production jusque dans les mains de personnes situées aux quatre coins du monde.

Kate Gutmann, Directrice des ventes et des solutions et Vice-présidente principale de l’unité Sciences de la vie d’UPS Healthcare, a récemment remis les choses en perspective.

« Nous avons travaillé avec Pfizer et avec 8 des 10 vaccins en cours de développement », explique Kate. « Cette planification s’est révélée très utile. »

Alors qu’il est devenu évident que le vaccin Pfizer-BioNTech avait les meilleures chances d’obtenir les premières approbations de la FDA et d’autres agences similaires du monde entier, les choses sont devenues plus claires.

Regardez l’interview avec Yahoo Finance sur la préparation et la livraison des vaccins.

Image d’une interview avec Yahoo Finance sur la préparation et la livraison des vaccins.

« C’est l’heure de vérité », a déclaré Wes, décrivant la période précédant l’approbation par la FDA du vaccin pour une utilisation d’urgence. « Nous avons passé des mois à élaborer des stratégies avec les responsables de l’opération Warp Speed et nos clients du secteur des soins de santé pour assurer l’efficacité de la logistique des vaccins. Aujourd’hui le moment est venu de mettre le plan en action. »

Notre PDG Carol Tomé a annoncé au monde entier la fierté collective ressentie parmi les employés d’UPS à la veille de cette journée historique.

« La distribution des vaccins joue un rôle clé pour faire progresser le monde en livrant l’essentiel », a déclaré Carol. « Dans le monde entier, nos employés dévoués et assidus ont été formés pour stocker, manipuler, transporter et livrer les vaccins. Nous sommes heureux de soutenir nos partenaires du secteur des soins de santé grâce à notre logistique intelligente et efficace pour transporter ces vaccins qui protégeront les communautés et sauveront des vies. »

Un moment déterminant pour l’entreprise

Houston Mills, commandant chez UPS et Vice-président des opérations aériennes, a déclaré dimanche, après avoir assuré le premier vol de transport des vaccins jusqu’au Worldport d’UPS à Louisville, que Jim Casey, fondateur d’UPS, aurait été fier.

« Lorsqu’il (Jim Casey) a créé UPS avec un prêt de 100 USD et deux vélos pour délivrer des messages, il n’aurait jamais pu penser qu’aujourd’hui nous aiderions à livrer des vaccins pouvant littéralement changer la vie des gens dans le monde entier... Je sais que M. Casey serait fier, » a-t-il ajouté.

« À Ann Arbor, Reggie qui se trouvait paradoxalement à seulement 90 minutes de l’un des sites de production de vaccins, effectuait enfin l’une des premières livraisons d’un vaccin qui pourrait mettre fin au fléau du COVID-19 causant tant de ravages et de décès.

« J’ai la sensation de faire une différence dans la vie des gens », a-t-elle dit le jour de la première injection du vaccin. « Nous avons toujours su que notre métier était important, mais maintenant nous voyons les choses différemment. »

Tony est du même avis. Le New-Yorkais, habituellement jovial et au caractère bien affirmé, affiche un air grave à l'idée du parcours vécu comme interminable, avec enfin de la lumière au bout du tunnel.

« C’est le colis le plus important que j’ai livré de toute ma carrière », a-t-il dit, faisant référence aux 30 années et plus qu'il a passées chez UPS, quelques instants après la première livraison à l’hôpital NYU de Manhattan. « J’espère que les choses vont revenir à la normale. Que les gens vont retourner travailler... et recommencer à vivre. C’est ce que j’espérais avec la livraison de ce vaccin.

Femme qui sourit

Parlons-en

Nous aimerions en savoir plus sur les besoins de votre entreprise.

Contactez-nous pour découvrir comment un plan logistique personnalisé pourrait vous aider à mieux réussir.

Demandez à un expert