La chaîne du froid en zone tropicale

L’aide humanitaire assurée par UPS Healthcare au Malawi montre des compétences, de la volonté et un grand cœur à son fondement.

Une infirmière administre un vaccin contre la COVID-19 au Malawi

Tout le monde ne sait pas indiquer le Malawi sur une carte.

Cela n’a pas empêché la COVID-19 de parvenir à ce pays d’Afrique de l’Est.

La pandémie a éclaté, en se propageant même dans les villages isolés de ce pays en développement de 18 millions de personnes. Les dirigeants se sont tournés vers la communauté internationale pour obtenir un soutien quant à la fourniture de vaccins vitaux aux populations du Malawi.

Le Malawi est composé de paysages abrupts et certaines zones sont notoirement difficiles à atteindre. De nombreux villages ne bénéficient pas d’électricité en continu, de l’eau courante ou d’autres services… y compris de réfrigération. Étant donné que les vaccins contre le COVID les plus disponibles et efficaces doivent être maintenus à des températures extrêmement froides (-20 °C à -80 °C), le Malawi a été confronté à une question de vie ou de mort :

comment les vaccins pourraient-ils être distribués efficacement dans un pays sans infrastructure de chaîne logistique à ultra-basse température ?

C’est là qu’est intervenu UPS, en la personne du vice-président des ventes de soins de santé, Craig Arnold.

Grâce au travail, à l’expertise et à l’infrastructure offertes par Craig et les partenaires UPS qu’il a réunis, une chaîne logistique à ultra-basse température est à présent en place. Les Malawiens pourront commencer à bénéficier du vaccin en octobre 2021.

Le déroulement des événements montre la bienveillance et l’esprit communautaire international d’UPS.

Un projet de passion humanitaire

Craig a vécu ses premières expériences d’aide humanitaire en 2010 lorsqu’il a fait du bénévolat en Haïti. Il est arrivé seulement quelques jours après un tremblement de terre dévastateur qui a coûté la vie à 200 000 personnes. Vingt-trois jours et 10 vols UPS plus tard, Craig et une petite équipe de l’Armée du Salut soutenus par le financement de la Fondation UPS et la protection de la 82nd Airborne Division de l’armée des États-Unis avaient livré avec succès 1,2 millions de repas.

« J’ai vu la manière dont cette mission reliait trois domaines », déclare Craig. « Expérience internationale. Expertise logistique. Et actions humanitaires. »

L’engagement humanitaire, explique Craig, est devenu un « projet du cœur ». De jour, il aidait UPS Healthcare à déplacer des fournitures médicales et des médicaments à travers le monde. Les nuits et week-ends, il entretenait les relations avec la Fondation UPS et diverses ONG (organisations non gouvernementales) en trouvant souvent des connexions avec le travail d’UPS. Il a dirigé les efforts logistiques de l’Armée du Salut après des catastrophes naturelles aux Philippines, à Porto Rico, aux îles Vierges et au Vanuatu, en s’appuyant chaque fois sur le réseau, l’expertise et la générosité d’UPS pour apporter l’aide nécessaire.

En mars 2021, la Fondation UPS a déclaré son engagement envers le soutien d’une distribution équitable des vaccins contre la COVID-19 à travers le monde en finançant 20 millions de doses à destination de pays à revenu faible et intermédiaire. (à ce jour, la Fondation a plus que doublé cette distribution après un démarrage lent dans l’attente des vaccins). En juin 2021, le gouvernement des États-Unis s’est engagé à fournir 500 millions de doses aux pays en voie de développement, permettant à nouveau à Craig d’allier travail et passion.

Ce dernier a posé des congés personnels pour se rendre au Malawi. Ce fut un exercice délicat, mais il est finalement parvenu à établir une structure dans le pays grâce à des arrêts en Europe et au Kenya. Ce que Craig a trouvé exigeait d’utiliser ses compétences de résolution de problèmes les plus créatives.

Il n’y avait ni congélateurs à ultra-basse température ni structures pour glace carbonique dans le pays. Le Malawi devrait créer une chaîne logistique à ultra-basse température en partant quasiment de zéro. C’est exactement ce que Craig et les membres du groupe de travail COVID du ministère de la Santé ont accompli.

La chaîne du froid opère de la façon suivante :

Les doses arrivent à Lilongwe, la capitale, puis sont acheminées vers un site de stockage des vaccins centralisé. Là-bas, les doses qui peuvent être utilisées localement au cours des 30 jours suivants sont placées dans des réfrigérateurs normaux (qui conviennent pour la conservation à court terme du vaccin). Cependant, 60 % des doses sont requises en dehors de la capitale. Pour les transporter, UPS a fourni des congélateurs portables ultra-froids Stirling qui fonctionnent à -80 °C. Cela permet à 29 hôpitaux régionaux de recevoir des vaccins vitaux.

« Ces congélateurs portables à ultra-basse température constituent un élément décisif », déclare Craig. « Chaque appareil maintient 8 120 doses à -80 °C. Nous en aurons un dans chaque hôpital régional… cela signifie qu’à chaque fois, 250 000 doses seront disponibles de manière sécurisée pour atteindre chaque recoin du pays. »

Certains trajets par voie de terre seront chauds, longs et ardus, mais les congélateurs Stirling peuvent garder le froid simplement en étant branchés sur les allume-cigares des véhicules de transport.

La livraison depuis les hôpitaux régionaux vers des sites de vaccination en zone rurale requiert un autre type de conditionnement pour la chaîne du froid : ORCA. UPS fera don de 50 de ces conteneurs réfrigérés conçus pour la livraison manuelle à des sites distants.

« Tant que les doses sont utilisées dans un délai de 30 jours », explique Craig, « elles peuvent être conservées à des températures comprises entre 2 °C et 8 °C après décongélation. Les systèmes ORCA sont des conteneurs composés de matériaux adaptables aux différentes étapes de la chaîne du froid qui peuvent maintenir les vaccins aux bonnes températures pendant trois à cinq jours sans électricité… soit cinq fois plus que les systèmes à base d’eau. »

Enfin, UPS aide le ministère de la Santé (des États-Unis) en offrant l’expertise d’un conseiller technique, Michael Andrew. Il était aux côtés de Craig pendant la phase de planification et est toujours là pour assurer le bon déroulement des événements. UPS assure également une procédure de formation et de certification pour les personnes qui manipulent des doses tout au long de la chaîne logistique.

Innovation dans la chaîne du froid

L’inspiration et les innovations de Craig Arnold et de ses partenaires UPS ont été reconnues le 8 septembre, lorsque la ministre de la Santé du Malawi, l’honorable Khumbize Kando Chiponda et l’ambassadeur des États-Unis au Malawi, Robert Scott, se sont réunis au cours d’une cérémonie pour la remise officielle des ressources de la chaîne du froid et l’enclenchement du plan vaccinal.

Les mesures mises en place ici pour répondre à la propagation de la pandémie serviront bien après avoir atteint leur objectif premier.

« Les congélateurs et les glacières seront utiles pendant 10 ans », déclare Craig. « Ce projet permettra de transporter tous les vaccins et traitements qui requièrent une conservation à ultra-basse température, y compris les traitements de thérapies cellulaires et géniques ainsi que les médicaments oncologiques.

Nous avons mis en œuvre ce système de chaîne du froid pour permettre au Malawi de franchir le cap des 1 million de doses de vaccin », explique Craig. « Mais ces ressources resteront en place et actives pendant plus longtemps. »

Le Malawi se souviendra également longtemps des efforts de Craig et UPS Healthcare.

UPS considère que le transport de produits pharmaceutiques, de produits biologiques, de spécimens de laboratoire et d’autres réactifs sensibles à la température est essentiel, notamment pendant la pandémie de la COVID-19. En savoir plus sur les solutions de chaîne du froid d’UPS.

Femme qui sourit

Parlons-en

Nous aimerions en savoir plus sur les besoins de votre entreprise.

Contactez-nous pour découvrir comment un plan logistique personnalisé pourrait vous aider à mieux réussir.

Demandez à un expert